Logo La Maisone Marmorini

Notre histoire

1ER AVRIL 1931

Arrivés en 1920 d’Arezzo en Toscane et installés depuis à La Trinité, Natale et Ida Marmorini ouvrent une fabrique de mosaïque, de marbre et de granito – mélange de béton teinté et de marbre, moulé et pressé en carreaux de couleurs très vives.
La personnalité et l’éducation de Natale lui permettent rapidement d’introduire la sphère niçoise.

L’entreprise fonctionne bien. Malgré une période historique complexe, les années 50 et la clientèle niçoise de l’entre deux guerre apprécient les produits de la société « Carrelages Marmorini », en pleine reconstruction. La famille, composée de 7 enfants, tient bon malgré les épreuves et les moments compliqués.

Ida Marmorini
Natale Marmorini

1950

Le décès de Vasco et Yves, les fils aînés de Natale, l’affecte profondément. Il s’éteint en 1955 à l’âge de 60 ans. Joseph, son dernier fils, est en âge de reprendre la fabrique. Yvette et Joséphine, les cadettes, sont quant à elle trop jeunes pour prendre part à toute décision et travaillent déjà dans la fabrique. La fabrique devient une SARL, dirigée de 1955 à 1978 par Joseph Marmorini.

1960

1960 est une année de forte construction immobilière. Dès 1961, les usines se professionnalisent et se développent. L’entreprise saisit cette occasion pour arrêter la fabrication et organiser la vente de céramique. Forte de ses souches italiennes et de son expertise en matière de « pierre », Carrelages Marmorini achète alors aux grands fabricants italiens les marbres, mosaïques et céramiques émaillées qui lui permettent d’offrir aux Niçois la diversité, l’originalité et la nouveauté qu’ils réclament en cette période de « Sixties ».

Cette même année s’installe, boulevard de l’Ariane à Nice, Laurent Scaramozzino, originaire du sud de l’Italie. Il rachète la fabrique de granitos, Carcimos et la transforme en entreprise de négoce en carrelage.

Plus complémentaires que concurrentes, les entreprises cohabitent. Laurent Scaramozzino a le sens du commerce, l’entreprise pratique une politique « chantier » et vend beaucoup. Les produits, s’ils sont de qualité, sont plus populaires, plus accessibles. Du côté Marmorini, c’est l’amour du « beau », le sens de la « déco », l’exigence de qualité et le sérieux du SAV qui ressort. Les produits sont plus haut de gamme, à la tendance « archi ». Marmorini fidélise et entretient des rapports presque familiaux avec sa clientèle : la famille, de sang ou de cœur, est partout.

1978

En 1978, les deux sœurs Joséphine et Yvette, déjà présentes dans la société, rejoignent la direction de la SARL. La gérance est confiée à Joséphine Marmorini devenue Arnulf, qui la gardera jusqu’en 2009.

2002

Céline, fille unique de Joséphine, baigne depuis sa naissance dans l’histoire de la famille, de la fabrique et de la pierre. Elle souhaite très tôt perpétrer la tradition familiale et s’y prépare. École de commerce, formation à Bologne chez Ragno Marazzi, leader de la céramique italienne ; puis dans une carrière de pierre à Rome, chez la famille Conversi. Elle apprend la flexibilité, l’approche Déco italienne, les échanges avec une clientèle internationale et cosmopolite. Elle assouvit même son amour de la pierre et de l’artisanat en préparant un CAP de tailleur de pierre.

Elle intègre l’entreprise familiale en 2002 et, dès son arrivée, met en pratique tout ce qu’elle a appris. Un vent nouveau souffle sur l’entreprise Marmorini, déjà âgée de 71 ans. Malgré les succès obtenus, elle rêve de voler de ses propres ailes et guette l’opportunité. Céline Arnulf rachète en 2005 l’entreprise Scaramozzino, avec pour challenge de relancer cette belle endormie. 3 ans plus tard, grâce à une équipe solide et motivée, la société est relancée.

2009 - 2010

En 2009, Joséphine Arnulf Marmorini devient propriétaire de l’intégralité des parts et PDG de Marmorini. Le rapprochement avec Scaramozzino, dirigée par sa fille Céline Valentini Arnulf, devient évident. Les entreprises fusionnent et une nouvelle ère commence. Diversification, multiplication des points de vente, élargissement de la clientèle, avec les valeurs communes de qualité, d’expertise et de design.

Pour permettre à cette marque nouvellement créée de s’exprimer pleinement, une nouvelle identité est décidée : Carrelages Marmorini devient Marmorini Design. Nouveau logo, nouveau langage, nouveau territoire de marque : une image qui repose sur le professionnalisme, l’expérience, le savoir-faire et l’expertise avec une vision propre du service et de l’accueil. Philippe Valentini quitte sa société de pose de carrelage et de pierre et rejoint la famille. Son expérience terrain et sa vision professionnelle sont un atout évident.

2019

Après 10 ans, le temps du renouvellement a sonné. Marmorini Design devient la maison marmorini. Nouveau nom, nouveau logo, nouvelle identité visuelle, nouveau site, nouveau langage de marque, lancement d’un magazine en ligne : 2019 donne le ton d’une nouvelle page.

Celle qui rend hommage à toutes ces années durant lesquelles les employés comme les clients faisaient partie – comme c’est toujours le cas – de la famille. Une entreprise et une marque chez qui on se sent chez soi. Qui aime le beau, qui prône la qualité, l’exigence, le savoir-faire, l’innovation et les produits haut de gamme. Une identité qui laisse s’exprimer totalement l’ADN de la marque.

La maison marmorini a toujours su se réinventer pour répondre aux attentes d’un marché en constante évolution. Art déco, style Haussmannien, boom des constructions immobilières, grande consommation, et tendances du design : la société s’est adaptée et continue encore et toujours dans cette dynamique. Céline Valentini Arnulf, 3ème génération, a initié ce repositionnement, fidèle à la perpétuelle remise en question de la marque face aux nouveautés du marché et à la demande des consommateurs, professionnels comme particuliers.

Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Not readable? Change text. captcha txt

Que recherchez-vous ?